Shiatsu pour sportifs

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, on considère que le corps est composé d'une superposition de couches anatomiques qui sont délimitées par les grands méridiens. Elles représentent des strates superposées et chacune de ces couches est susceptible d'être stimulée par des points précis.

 

Les couches anatomiques sont au nombre de 5 :

-couche anatomique peau et chair, point de traitement : 39V

-couche anatomique MC (ou 2è couche sang), 40V

-couche anatomique muscle, 34VB

-couche anatomique os, 11V

-couche anatomique sang, 39VB

 

La régulation de l'énergie dans les couches anatomiques permet d'agir préventivement en harmonisant le Qi ce qui permet de protéger les couches en cas d'attaque par une énergie perverse Xie Qi (vent, froid, humidité, chaleur, sécheresse).

 

Avant la course ou la compétition

Recevoir un shiatsu un à deux jours avant la course ou la compétition, permet de mettre toutes les chances de son côté pour une performance optimale.

En effet, le shiatsu a pour conséquence d'augmenter les circulations énergétique, sanguine et lymphatique dans l'ensemble du corps et particulièrement aux muscles qui vont être sollicités.

 

De plus, la pratique du shiatsu participe à la stimulation du système immunitaire donc à la protection du corps contre les attaques extérieures (voir ci-dessus).

Après l'effort

Il est aussi fortement conseillé de pratiquer une séance après l'effort dans les 48h afin d'augmenter les capacités de récupération fonctionnelle du corps.

 

Recevoir un shiatsu entretien la souplesse des membres et des articulations à travers les étirements.

  

 La pratique du shiatsu après une course ou une compétition permet au pratiquant une récupération à l'effort beaucoup plus rapide à travers des pressions et des étirements ciblés compte tenu du sport pratiqué.

 

Sportifs en convalescence

 

Pour les sportifs ayant subi des blessures types entorses et surtout pour ceux qui ont subi une opération et dont une partie d'un membre ou d'une articulation est immobilisée,

le shiatsu permet d'accélérer la guérison grâce à la stimulation des méridiens qui circulent autour de la zone endommagée. 

En effet, l'immobilisation crée un blocage énergétique. Le shiatsu permet de mettre en mouvement l'énergie, Qi, sans toucher directement au membre affecté.

A travers cette activation des canaux énergétiques, les circulations sanguine et lymphatique sont elles aussi boostées ce qui permet au sportif une récupération plus rapide.